Business des festivals: « Les gros artistes raflent tout et les petits se font marcher dessus »

En réaction à notre dossier sur la valeur marchande des artistes en festival, François Maigret, alias Shanka, guitariste français de The Dukes, No One Is Innocent ou encore The Holmes, s’est fendu d’un billet d’humeur dans lequel il dénonce le business aussi triste que juteux des festivals, tout particulièrement envers les « petits » artistes. Particulièrement bien senti: nous ne résistons pas à vous le retranscrire ici.

Sourced through Scoop.it from: focus.levif.be

See on Scoop.itRevue de Web par ClC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s