Balade au Parc Oriental de Maulévrier

Près de Cholet (49), sur la route des plages de Vendée, le Parc Oriental de Maulévrier est un havre de paix et de sérénité. Je ne vous ferai pas tout un speech sur l’histoire des lieux, le symbolisme des jardins orientaux – et notamment japonais -, consultez pour cela le site du parc, il sera bien plus complet que tout ce que je pourrais vous raconter. Je préfère évoquer cette atmosphère si particulière qui accompagne ce type d’endroit…

… Je préfère évoquer cette atmosphère si particulière… une atmosphère bien spécifique imprègnant les lieux, difficile à décrire et pourtant si présente. Une atmosphère imposant le calme et la sérénité. En franchissant le torri, le portique rouge encadrant l’entrée, les voix s’atténuent, les paroles se font plus réservées. Peut-être est-ce dû au fait qu’il symbolise l’entrée d’un lieu sacré, l’entrée du « Paradis ». Inexplicablement, il semblerait que même le visiteur issu de cette société matérialiste qui est la nôtre en soit informé, même inconsciemment.

Ou alors est-ce cette harmonie entre une nature exubérante et l’ouvrage quotidien du jardinier qui nous impose le respect ? Les premiers pas apportent un début de réponse : un parc arboré d’un côté , une forêt de sapin de l’autre ; la nature s’impose immédiatement. Des bancs invitent déjà les visiteurs à faire une pause pour simplement admirer le paysage. En allant un peu plus avant, les arbres libres de croître à leur convenance s’effacent pour laisser place à des feuillages extraordinaires contraints par la main experte du jardinier. Une pagode typiquement japonaise repose paisiblement au milieu d’un jardin tout à la fois exhubérant et empreint de symbolisme dans un ordonnancement savamment établis. Le petit pont d’influence khmer dirige le visiteur vers le chemin qui contourne le lac ; une perle de fraicheur au centre d’un écrin de verdure. Un temple hindou… des offrandes… l’occasion de remercier les dieux pour leur générosité… bon, faut être croyant pour cela. La suite de la visite se poursuit comme dans une exposition : les jardiniers sont les artistes du lieu, les arbres leurs toiles, les sécateurs leurs pinceaux. Le visiteur ne sait plus quels chefs-d’oeuvres admirer, ceux de la nature ou ceux issus de la main humaine.

A la sortie, tout ceci s’efface pour être remplacé par des maisons, une route, des voitures… vivement la tombée du jour pour y retourner mais cette fois-ci avec une ambiance musicale, des éclairages savamment positionnés, des odeurs différentes. Votre lampion à la main, vous ne distinguez plus réellement la nature et pourtant vous ressentez toujours sa présence imposante. Le plaisir des yeux laisse place alors au recueillement intérieur.

Advertisements

4 commentaires sur « Balade au Parc Oriental de Maulévrier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s